lundi 28 octobre 2013

Il s'appelait P'tit Débrouille

Il n'avait que 11 ans. Je me souviens très bien de lui car il m'a souvent aidé dans mes galères ou trouvé des clients fortunés. Il ne faisait pas ça pour me faire plaisir mais pour la com que je lui reversais. Il était le cadet d'une famille de 15 enfants. P'tit Débrouille était un malin. Il connaissait tous les bons plans et était de tous les bons coups. Je le protégeais comme mon propre frère alors qu'il aurait pu être mon enfant. Durant plusieurs semaines, je ne pris pas de ses nouvelles, trop occupée à essayer de maîtriser ma nouvelle nature. Je découvris que mes sens étaient beaucoup affûtés. C'est grâce à cela que la voix de P'tit Débrouille se dégagea des autres. Cette soirée, donnée en l'honneur de la naissance du dauphin, était si magique. Jamais, je n'aurais que cela pouvait exister. Je me précipitais à l'endroit où je l'avais repérée. J'étais si heureuse de pouvoir enfin parler avec une personne en qui je pouvais avoir confiance. J'avais tort d'être aussi enthousiaste. 
Je ne retrouvais pas mon P'tit Débrouille mais un vampire. Il était si pâle et si effrayé. Quand il me reconnut, il se précipita dans ma bras et se mit à pleurer. Caleb qui n'était jamais bien loin, comprit très vite, le drame qui se jouait. Je fus un instant pétrifiée de douleur. Ce petit garçon avait été abandonné par son créateur mais il était devenu un seconde génération. Je posais ma main sur son visage. Encore des larmes de sang. Elles effrayèrent P'tit Débrouille. J'utilisais ma force pour éviter qu'il ne s'enfuit.
-Tu sais ce qu'il te reste à faire, me murmura Caleb.
-Il existe peut-être un moyen de...
-D'apaiser ses souffrances? Oui, c'est de lui arracher la tête avant que les humains ou un Purificateur ne jouent avec lui.
Mon geste fut sans pitié. Je sentis la chair de mon P'tit débrouille se détacher de son corps. Je l'entends encore hurler. Caleb me demanda de me débarrasser du corps. Je le regardais et retournais à la fête. Il n'avait qu'à le faire lui même.